Les différents usages d’un brise roche hydraulique

Parmi les nombreux engins utilisés dans le secteur du bâtiment, il est possible de citer le brise-roche hydraulique, également connu sous les noms de marteau hydraulique ou par ses initiales BRH. Faisons davantage connaissance avec cet outil et les différents usages qu’il est possible d’en faire.

Description brise roche hydraulique ?

Le brise-roche hydraulique a l’apparence d’un immense marteau-piqueur. Afin de pouvoir l’utiliser, il convient de le fixer à l’extrémité du bras articulé d’engins de chantier tels qu’une mini-pelle ou un tractopelle. Ces véhicules sont alors appelés engins porteurs. La parfaite compatibilité entre le BRH et cet engin est impérative pour assurer son bon fonctionnement. En effet, il faut choisir un engin porteur aux dimensions et au poids adaptés à ceux du brise roche. Ce choix est fonction des travaux à effectuer.

Pourquoi utiliser un BRH ?

Le BRH est principalement utilisé dans des carrières, des travaux de construction et de démolition. Sa fonction principale est de casser des matériaux durs. Ainsi, lors d’un abattage minier, il va permettre de briser de la roche. Lors de travaux de démolition, on s’en sert pour casser par exemple du béton. Dans le cadre de travaux de construction, il permet de venir à bout d’obstacle gênants au moment de l’excavation.

Mode de fonctionnement du marteau hydraulique

Le fonctionnement du BRH est plutôt simple. Il reçoit de l’huile sous pression par l’intermédiaire du système hydraulique de l’engin porteur. Son piston peut ainsi s’élever. L’huile est ensuite libérée par le clapet placé au niveau de l’accumulateur. C’est ainsi que le piston peut descendre à grande vitesse et briser grâce à celle-ci des matériaux très résistants et durs. Certaines options vont pouvoir participer à la rentabilité du BRH et allonger sa durée de vie. Elles sont à choisir selon les travaux à réaliser.